Google+

Helixaero ecole de formation au pilotage helicoptere a paris 

hélicoptère

Pourquoi l'hélicoptère Cabri G2 s'impose t-il à travers le monde?

La sécurité d'un vol est assuré essentiellement par le commandant de bord, en effet le pilote en charge de son vol doit préparer au mieux celui-ci, en prenant en compte l'ensemble des éléments constitués par : les trajectoires à suivre, les altitudes mini et maxi qu'il pourra tenir ou encore les messages d'aérodromes (NOTAM) qui peuvent fournir des informations essentiels.

La connaissance de la météorologie au moment du départ et l'évolution prévue durant le vol sont également des éléments clés qui garantissent au pilote de pouvoir évoluer durant tout son trajet dans des conditions favorables de visibilité ou encore de vent.

Mais il reste un élément des plus essentiel, le type d'hélicoptère sur lequel volera le pilote et son passager !
 

Robinson 104 ou Audi G2 ?

 

Jusqu'à ces dernières années, un pilote était formé en grande majorité sur l'hélicoptère Robinson R22, hélicoptère biplace qui à vu des milliers de pilotes être formé sous son rotor bipale!

Cette hélicoptère fête aujourd'hui ses 40 ans, preuve qu'il était bien née, certainement? Mais surtout, pas ou peu de concurrence au fil des années et une proposition minimaliste au point de vu ergonomie, design, performance et sécurité.

Il y a 40 ans la ceinture de sécurité n'était pas obligatoire à bord des automobiles, on ne parlait pas encore d'ABS, AirBag, Système de correction de trajectoires... alors le Robinson R22 avait bien sa place comme premier hélicoptère de formation au monde.

Nous n'imaginerions pas de nos jours apprendre à conduire dans une auto-école, qui proposerait comme véhicule une Peugeot 104... surtout si par la suite il faut se retrouver avec son permis toujours dans cette Peugeot 104 et avec sa famille à bord à parcourir routes et autoroutes.

Non, nous ne choisirions pas cette auto-école ni cette automobile, alors quand on parle apprentissage de l'hélicoptère au 21ème siècle, il faut ni plus ni moins penser la même chose...pourquoi ne pas bénéficier des dernières technologies pour l'aide au pilotage, le confort et surtout la sécurité?

Il y a encore quelques années l'offre n'existait pas, mais aujourd'hui un tournant est pris et il est due à un Français, Monsieur Bruno Guimbal.

Depuis ce début d'année, son entreprise, Guimbal Hélicoptères, est devenue numéro 1 Mondial de la vente d'hélicoptère biplace!

Ce succès est simple, son hélicoptère, le Cabri G2 est tout simplement doté des meilleurs technologies de sécurité et offre au pilote le meilleur pour sa formation puis pour son usage privé.

Lire la suite

Le vol en hélicoptère et les consignes de sécurité

  • Par helixaero
  • Le dimanche, 08 Février 2015

La sécurité est l'affaire de tous

Le commandant de bord que vous êtes ou que vous allez devenir est le responsable de la sécurité, des biens et des personnes, dans ou à proximité de l'hélicoptère.

Le pilote, lors d'un vol avec passager(s), se doit d'informer au mieux toutes les personnes qu'il transporte afin de les avertir sur les bonnes pratiques à avoir pendant le vol mais aussi avant et après celui-ci.

Vous trouverez ci-après bon nombre de points qui peuvent vous aider à informer vos futurs passagers lors de votre prochain vol en hélico.

 

La réussite de votre vol en hélicoptère dépend aussi de vos passagers

De façon générale vos passagers devraient :

  • faire des demandes raisonnables
  • appuyez les décisions du pilote relatives à la sécurité
  • savoir : comment monter à bord et débarquer, connaître les procédures en cas d'urgence, l'emplacement et l'utilisation des équipements de secours et de survie, savoir utiliser les équipements comme les aérations de portes, la climatisation, l'ouverture des portes ou encore l'utilisation des casques.

Au sol

Les passagers devraient :

  • portez des vêtements adaptés au temps qu'il fait
  • donnez au pilote les renseignements suivants : le poids des bagages, les problèmes médicaux connus ou encore la tendance au mal de l'air
  • ne pas fumez dans l'hélicoptère ou aux alentours
  • e tenir à l'écart et sur le côté de l'hélisurface lorsque l'hélicoptère arrive ou décolle
  • contre le souffle rotor, tenir solidement leurs vêtements et chapeaux, bonnets ou écharpes pour qu'ils ne s'envolent pas
  • protégez leurs yeux contre la poussière et les débris soulevés par le souffle de l'hélicoptère
  • gardez l'hélisurface propre et dégagée
  • attendre les instructions avant de s'approcher de l'hélicoptère ou de le quitter
  • approchez de l'hélicoptère ou s'éloignez par le côté ou par l'avant, en se baissant - jamais par l'arrière
  • si possible, attendre l'arrêt complet des rotors
  • si l'hélicoptère est sur un terrain en pente, s'approcher en direction montante et s'éloigner en direction descendante, pour passer bien au-dessous du rotor
  • tenir solidement les équipements contre leurs corps, jamais sur l'épaule ou sur la tête
  • ne rien jetez hors de l'hélicoptère ou dans sa direction
  • amarrez soigneusement le fret et l'immobiliser pour l'empêcher de se déplacer
  • vérifier que les portes du compartiment des bagages soient fermées et verrouillées
  • avoir s'ils en ont besoin, leurs médicaments spéciaux, en cas de retards imprévus

À bord de l'hélicoptère

  • pendant le vol, conserver leurs ceintures de sécurité
  • porter le casque ou les écouteurs radio s'ils sont fournis
  • rester assis - ne pas quittez son siège sans autorisation
  • ne pas distraire le pilote pendant le décollage, les manoeuvres ou l'atterrissage
  • lire les instructions sur le fonctionnement des portes, les sorties de secours, l'emplacement de l'ELT (radiobalise de détresse) et l'équipement d'urgence

En cas d'urgence

  • suivre les instructions
  • ne pas déranger le pilote
  • vérifier que tous les articles dans la cabine soient bien fixés
  • conserver son casque afin de pouvoir comuniquer avec le pilote et les autres passagers
  • ôter leurs lunettes les mettre dans la poche (pls pourraient en avoir besoin plus tard)
  • prendre la position d'atterrissage forcé, serrer leurs ceinture de sécurité, se pencher vers l'avant, la poitrine contre les cuisses, la tête entre les genoux, les bras autour des cuisses

Après un aterrissage d'urgence

  • attendre les instructions avant de sortir et attendre l'arrêt complet des pales du rotor
  • aider les autres personnes à évacuer et à s'éloigner de l'aéronef
  • prendre la trousse de premiers soins ainsi que tout autre équipement d'urgence, dès qu'il n'y a plus de danger d'incendie
  • administrer les premiers soins, si nécessaire
  • prendre l'ELT portable (si existante) et la mettre en marche après avoir lu les instructions
  • établir un camp pour être aussi confortable que possible
  • rendre l'emplacement aussi facilement repérable des airs que possible
  • rester près de l'aéronef, ne pas quitter les lieux

 

Reste à se dire que la responsabilité d'un vol est celle du commandant de bord, la sécurité est entre les mains du pilote de l'hélicoptère, et les passagers doivent recevoir, de sa part, les bonnes indications qui faciliterons le vol et garantirons un haut niveau de sécurité pour tous.